Retour sur une belle conférence…

« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous », Paul Eluard l’avait compris. En bons Toastmasters, nous aussi mesurons, plus que quiconque, la portée et l’implication que réclame un rendez-vous comme celui auquel nous venons d’assister ce samedi 21 avril à Villeneuve-Lès-Avignon.

La réussite de cette journée ne tient ni au hasard, ni à l’improvisation, seule une organisation bien pensée et savamment orchestrée pouvait lui donner jour.

Merci à Pascal et ses nombreux soutiens pour avoir rendu possible cette précieuse rencontre.

 

Comment évoquer Toasmasters sans parler de multilinguisme et d’échanges multiculturels ? Étaient à l’honneur, la langue française, puis anglaise et même allemande pour la première fois. Étaient présents des Toastmasters de tous pays : France, Grande Bretagne, États-Unis, Espagne, Italie, Grèce, Portugal, Suède, etc… Pardon d’avance à tous ceux dont j’aurais omis de citer la nationalité.

Puisqu’il a été question de chiffres dans l’un des ateliers de l’après-midi, nous pourrions tout à fait décrire la Formule du jour comme étant la SOMME de volontés farouches MULTIPLIÉE par la SOMME de talents aiguisés MOINS la somme de tous les tracas du quotidien. C’est bien de cela dont il s’agit, les meilleurs Toastmasters issus des quatre coins de notre belle région sud-est ont désiré, au plus profond d’eux-mêmes, quitter la zone d’habitude au sein de leurs clubs pour faire la démonstration de leurs multiples talents devant un public élargi et nous offrir ainsi un spectacle délirant, inspirant, parfois même émouvant.

Parmi les sujets favoris, l’art de transformer le négatif en positif,

le droit de vivre ses rêves,

la nécessité de s’affranchir de nos dépendances, savoir écouter les signaux d’alarme de son corps,

la variation des onomatopées d’une langue à l’autre face à l’universalité de nos émotions,

les fondements de notre identité propre,

le décryptage du jargon tennistique

la gestion de ses désillusions et comment apprécier chaque étape de sa vie,

la volonté farouche d’assumer sa différence et sa vulnérabilité,

 

la nécessité de donner un sens à sa vie,

le besoin de s’affranchir des diktats, pratiquer le lâcher prise et assumer pleinement son individualité…

 

Autant de sujets et questionnements universels qui sentent le vécu et trouvent un réel écho en chacun de nous. Merci à tous les valeureux concurrents pour avoir su mettre en avant le meilleur d’eux-mêmes.

 

Côté évaluations, les esprits se sont littéralement surpassés.

 

Leur capacité d’analyse, leur fulgurance et leur théâtralité ont su sublimer les « discours cibles » en proposant de réels axes d’amélioration.

 

Un immense merci à Siegfried

qui nous a laissé pénétrer dans ses rêves les plus délirants. Le trio vertueux Obama-De Gaulle-Aristote restera à coup sûr dans les annales! Puisse ce rêve devenir réalité et faire de Siegfried le futur champion du monde des Toastmasters ! Yes, you can !!!!

Remercions David et ses valeureux improvisateurs qui ont su redéfinir avec brio le sens des mots « Flexitarien » et « Experts en Tribologie ». Rien n’arrête un Toastmaster aguerri !

Au-delà du concours de discours, nous avons pu assister à différentes interventions particulièrement instructives et inspirantes.

Fanny Walter, Toastmaster, révélatrice de joie et coach internationale,

qui , grâce à une série d’exercices de relaxation, a su apaiser les concurrents les plus tendus avant leur entrée sur scène.

Camille Bertaud, Toastmaster et coach,

qui a su mettre en évidence le travail de sape de notre « Robert » intérieur en démontrant que nous sommes le plus souvent les artisans de notre propre mal être à cause de nos croyances limitantes. Il est temps de faire taire cet infâme « Robert » dont la tyrannie freine nos élans et nous interdit d’oser le dépassement de soi.

Maître François Mazon, avocat au barreau de Marseille,

qui nous a fait l’honneur et l’immense plaisir de venir partager son expérience de vie et d’orateur particulièrement inspirante. A l’âge de 50 ans, cet ancien grand patron s’est risqué à modifier le cours de son existence, preuve que l’on peut changer de trajectoire, réaliser ses rêves et se réinventer à tout âge. Si, comme il nous l’a expliqué, « C’est compliqué un homme », c’est tout aussi compliqué de parler en public. Voici quelques-uns de ses conseils :

–          Adapter son discours au public et à la situation;

–          S’assurer que l’auditoire retire une contrepartie personnelle de votre intervention ;

–          Inclure Ethos (convaincre), Logos (argumenter) et Pathos (émouvoir) dans vos prises de parole en public;

–          Ne pas sous-estimer le pouvoir du silence et utiliser des figures de  rhétorique.

Mieux que la prise de parole, la prise de parole utilitariste, celle qui sert un but, comme celui de défendre autrui, tout en se libérant soi-même des carcans que la société nous impose…

Ray Noble, Toastmaster et Directeur Financier du District 59, 

qui a su rendre les chiffres aussi « sexy » que possible. Nous ne regarderons plus jamais les bassines d’eau de la même façon désormais. Métaphore quand tu nous tiens !

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Beaucoup d’entre nous auraient aimé rester au dîner sur les berges du Rhône et prolonger ces moments de partage et de convivialité afin d’échanger ses impressions sur les moments forts de la journée mais les distances n’aidant pas, l’appel de la route a retenti plus fortement chez certains… Ils sont tous rentrés sains et saufs et c’est le plus important.

Il ne nous reste plus qu’à souhaiter bonne chance à nos vainqueurs : Jaâfar, Audrey, Silvia, Antony et Marina pour la prochaine étape, à savoir le fameux concours de District en Grèce (Athènes du 25 au 27 mai : https://rebirthinathens.eu/).

Même si la plupart d’entre nous ne serons pas présents, nous serons là en pensée pour vous encourager dans ce parcours initiatique qui vous élève et vous grandit. C’est

Buste en marbre et albatre d'un homme barbu

Aristote qui,  comme Belle (le chien de Siegfried) va se lécher les babines 😉 pardon, se réjouir, de voir avec quel brio vous pratiquez cet art oratoire qu’il affectionnait tant.

De cette journée, nous retiendrons l’énergie fédératrice et le plaisir vibrant, distillés sans modération aucune auprès de tous ceux qui, comme moi, croient à l’indéniable Pouvoir des Mots.

Isabelle Fonquerne

Présidente de Lyon English Toastmasters Club

 

 

 

 

Photos by Suzanne Barratt

Suzanne BARRATT, CC & CL Photo

 

 

 

Meet our team : https://www.youtube.com/watch?v=I4VkOzTbrgA&feature=youtu.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *